Communauté Des Lapinous
Bienvenue à Pandore, rentre dans la Cité ou rejoins notre Communauté. Tu feras vivre un humain et son compagnon dans une bonne ambiance alors rejoins-nous !


Le Forum pour tous les Lapinous, Blancs ou Noirs!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le deuil d'une existence.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ellana
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 02/08/2011
Age : 20
Localisation : loin de ceux que j'aime...

MessageSujet: Re: Le deuil d'une existence.   Jeu 11 Aoû - 19:52

Après les combats au bar, Ellana ressentit le besoin de s'isoler. Une séance de relaxation aussi serait la bienvenue. Elle demanda qu'on lui indique le cimetière, puis se mit en route. Siam l'avait rejoint.

*Où allons nous, Più?*
*Au cimetière, siam.*


le lapinou ouvrit de grands yeux.

*Et qu'allons-nous y faire?*
*Il y a quelqu'un a qui je veut dire bonjour.*



....Ou adieu, pensa-t-elle secrètement. Une fois au cimetière, elle se mit à la recherche de la tombe qu'elle était venue contempler. Siam restait à distance, respectant les sentiments de sa soeur d'âme. Ellana finit par s'arrêter devant une tombe pâle aux écritures jadis dorées, mais ternies aujourd'hui.

"Ci-git Ysaya, larme dans l'océan et plume dans le vent.....

La douleur qui reste est infinie
Même si elle est aussi silencieuse que le bruit des âmes
Portée par le vent

Paix à son âme."



Ellana se mit à pleurer doucement sur la tombe de cette soeur qu'elle n'avait pas connu. Elle avait fait le deuil de toute sa famille, à présent. A présent, elle pouvait avancer....

Muette , tout comme son humaine, Siam emboîta le pas quand Ellana se releva et partit.
Soudain, percevant une présence, Ellana eut le reflexe guerrier de rouler derrière une tombe. Elle tenta d'aperçevoir qui était l'intrus et écarquilla les yeux devant Black Rabbit, habillée d'une longue robe noire, son teint fantomatique ressortant sous la pleine lune, qui passa devant elle sans la remarquer, trop absorbée dans ses pensées. Silencieusement, Ellana s'éclipsa jusqu'à se retrouver sous un saule pleureur, caché par ses longues branches. Elle commença la gymnastique qu'elle avit tant de fois répétée et qui la relaxait toujours.


Paumes vers le sol.
Calme, sérénitée.
Mouvement, fluide, précis.
Attaque, mortelle, silencieuse.
Parade, efficace, unie.

Tant de mots et de sensations qui coulaient en elle, l'abreuvant de paix.
Silencieuse comme une ombre et apaisée, Ellana retourna chez B-Rabbit.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le deuil d'une existence.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La montagne en deuil, Jean Ferrat s'en est allé...
» Saida en deuil.
» l' O.M en deuil, la mort de Robert Louis Dreyfus
» Le deuil du statut de travailleur autonome
» Heureux ceux qui sont dans le deuil, puisqu’ils seront consolés. — Mat. 5:4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communauté Des Lapinous :: Partie RPG :: Le quartier Ouest :: Le Cimetière.-
Sauter vers: