Communauté Des Lapinous
Bienvenue à Pandore, rentre dans la Cité ou rejoins notre Communauté. Tu feras vivre un humain et son compagnon dans une bonne ambiance alors rejoins-nous !


Le Forum pour tous les Lapinous, Blancs ou Noirs!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une place ou mourire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Samaël
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 315
Date d'inscription : 01/05/2011

MessageSujet: Une place ou mourire   Ven 6 Mai - 15:53

Otus était revenu dans son antre. Il avait chassé les personnes qui si était installer. Kidutus se laissa tomber sur les enchevêtrements de tissus. Il rageait une odeur horrible de transpiration. Il prit un morceau de tissu sale et le sera sur la plais il y avait un bac avec de l’eau de pluie dehors, il trempa un bout de tissu et lava ces blessures. Il savait que s’il laissait le tissu dessus, elle allait s’infecter. Mais il n’avait pas le choix. Il Appuya fortement sur sa jambe, un horrible craquement survenu. Il étouffa un crie.

- Pourquoi a tu fais ça, Kidutus ? demanda Hirviö.

- Je ne supporte pas qu’elle part avec un autre. Mais je suis bien obliger de l’accepter. Et pis, il l’aime vraiment. Elle sera heureuse avec lui. Je disparaitrais de leur vie.

- Je suis sûr que B-Rabbit ne le voudrait pas.

- Peut m’importe.

Il voulut ce mettre debout mais il était trop faible.

- Va vers B-Rabbit et dit lui que je suis désolé pour tout ce que j’ai fait, et que je les embêterais plus.

- Comme tu veux. Dit Hirviö en partant.

Quelque minute après Otus sorti un couteau. Il le mit sous la gorge et attendit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Samaël
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 315
Date d'inscription : 01/05/2011

MessageSujet: Re: Une place ou mourire   Ven 6 Mai - 20:29

Otus avait vraiment honte, il savait qu’il n’aurait pas dû l’embrasser.

- Désolé. Murmura-t-il. Je ne sais pas ce qu’il m’a pris.

Il sorti de la « cabane » et voulu s’appuyer sur sa jambe mais elle ne résista pas.

Il s’étala par terre comme une grosse mer***. Il s’en voulait beaucoup. Il se remit sur sa jambe valide et pris B-Rabbit dans les bras et commença a pleuré.

- Je suis désolé. Je n’aurais pas dû faire ça. Dit-il dans le cou de la jeune femme.

Il se reprit, essuya les yeux avec un morceau de tissu sale.

- Et Otus, on dirait que tu as du maquillage. Dit Hirviö en étouffant un rire.

Otus enleva tout ce qui se trouvait sur son visage et s’assis par terre. Il se tenait la jambe qui pissait le sang. Il le sang coulait plus il était fatiguait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Genesis
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 379
Date d'inscription : 01/05/2011
Age : 19

MessageSujet: Re: Une place ou mourire   Ven 6 Mai - 21:05

"Otus, tu as besoin de soins intensifs."
Genesis prit de l'alcool et désinfecta la blessure. Ensuite, il prit son manteau et fit un garrot à la jambe. Il le souleva et l'emmena jusqu'à l'hôpital le plus proche. Là, il fut admis en salle de soin.
Enywa et Genesis restèrent plusieurs heures assis dans le couloir et au bout de plusieurs heures, un docteur vint les voir.

"Ses jours ne sont pas comptés mais il aura peut-être besoin d'une prothèse. Mais vous êtes priés de partir, les heures de visite sont terminés."
Le couple sortit de l'hopital. Enywa posa sa tête sur l'épaule de Genesis et pleura des larmes de joie.
"C'est bon, il va s'en sortir. Tu n'as plus à t'inquiéter." dit Genesis.
Ils rentrèrent chez Enywa et Genesis prépara un peu à manger.


[Désolé, je peux pas faire plus pour le moment. Dès que j'ai couché mon frère, c'est bon.]

_________________
The world is yours.
Revenir en haut Aller en bas
Samaël
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 315
Date d'inscription : 01/05/2011

MessageSujet: Re: Une place ou mourire   Sam 7 Mai - 23:26

Otus fut réveiller par une personne habillée une blouse blanche qui entra dans la pièce et dit :

- Bonjour monsieur Kuolema. Comment aller vous ? demanda le docteur.

- Ou suis-je ? Laisser moi partir !

- Allons du calme. Vous ne pouvez pas sortir. Vous este blesser et vous este en psychiatrie. Vos amis nous on raconter tout ce que vous avez fait. Vous allez donc restez ici.

Otus avait peur, une grosse boulle ce formait dans son ventre.

- Aller détendez-vous. Je vais vous donner un tranquillisent, un dose très élevé. Comme ça vous pourrez dormir tranquille comme ça. Dit le docteur. Il fit un mouvement de la main. Deux infirmiers entrèrent.

- Non laissez-moi ! Laissez-moi ou je vous tue !

Elles l’immobilisaient sur le lit. La première piqure n’eut aucun effet. Il fallut 6 seringues pour l’endormir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Samaël
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 315
Date d'inscription : 01/05/2011

MessageSujet: Re: Une place ou mourire   Ven 13 Mai - 20:58


Otus pris la main de B-Rabbit et la tira vers lui. Kidutus ce demanda si il devait lui pardonner. Mais il l’aimait. Il ne pouvait pas être séparé d’elle. Mais il ne pouvait pas être aussi proche qu’il le souhaitait. Il dit tout près de son oreille d’une voix faible.

- Je te pardonne.

Il avait les yeux vides, comme s’il y avait plus personne n’a l’intérieur, une coquille vide. Il regarda le plafond et commença à trembler. Une mousse blanche sortait de sa bouche.

- Il convulse ! hurla une infirmière.

B-Rabbit recula horrifier. Il convulsait tellement que personne pouvait l’arrêter. Il était raide, tête tiré en arrière. Les convulsions ce stoppaient aussi vite qu’elles sont arrivés. B-Rabbit resta pétrifier au bout du lit.

- Il s’est endormi. Vous devez partir, immédiatement. Dit le docteur.

- Non, je ne dors pas, elle reste. Viens, stp.

Le docteur voulu intervenir mais Otus pointa la porte du doigt en lancent un regard plein de haine vers le docteur.


- Non, vous devez vous reposer.

Otus ce releva et s’assis dans son lit. On pouvait voir la rage dans ces yeux.

- Elle reste ! En prononcent ces mots, on aurait dit que qu’une dizaine de personne avait parlé avec lui. DEHORS !

Le docteur ne résista pas et sorti.

- Aller vient. Dit Kidutus avec tendresse.

B-Rabbit avança doucement vers le malade. Le teins de peau était devenu plus blanche qu’a l’habitude et froide.

- Je ne sais pas où est Hirviö. Enywa, je sais plus quoi faire. Je pense demander à être interné dans un hôpital psychiatrique, définitivement. Je me sens seul, très seul, trop seul. Que viens-tu faire ici ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Samaël
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 315
Date d'inscription : 01/05/2011

MessageSujet: Re: Une place ou mourire   Mer 25 Mai - 14:17

La voir pleuré lui brisait le cœur. Il posa ces mains sur les épaules de la jeune femme et la tira ver lui. Il la souleva de ces bras puissant et la déposa a coter de lui, dans la lit.



- Laisse toi aller, il ne t’arrivera rien. Ne te sent pas coupable, être enfermé est la meilleur chose qu’il puisse y arriver. Pleur, ça soulage, et détend toi. Je ne te ferais plus jamais de mal.



Il sera doucement Enywa contre lui, lui dit des paroles réconfortante a l’oreille toute en passent ces mains dans les cheveux.



- Je ne serais rien de plus qu’un ami, Enywa. Un ami proche mais un ami quand même. Ne sois pas gêné d’être dans les bras d’un ami. Laisse toi aller, tu n’as rien à craindre ici ma petite.



Il resta sous les couvertures et mis juste le drap sur la jeunette. Il lui frotta le dos pour la réconforté, il savait que ça ne marcherait pas aussi bien que si s’était Genesis, mais il voulait quand même faire quelque chose, au moins la diminué… le temps qu’elle rentre et qu’elle retrouve son bien-aimé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Samaël
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 315
Date d'inscription : 01/05/2011

MessageSujet: Re: Une place ou mourire   Jeu 26 Mai - 21:08

Les paroles de B-Rabbit le blessaient énormément et le mit dans une colère monstre.



- QUOI ! Sache que je continuerais à vouloir ça mort jusqu’à la fin de ma vie ! Il m’a volé la femme que j’aime ! Foutu ma vie en l’air et tu voudrais que je ne veuille pas le tué !



Sur ces mots Kidutus s’était levé et avait hurlé à en perdre la voix. Le docteur entra avec une seringue de calmement mais n’arriva pas a là lui administré. Otus souleva le docteur par la gorge et le jeta par la fenêtre en brisent la vitre. Il avança vers la porte et la bloqua avec la table qui était dans la pièce. Pris ces vêtement et les enfila en vitesse. Au lieu de d’ouvrir la porte, il l’enfonça du pied. La porte vola dans contre le mur d’en face. Les deux gardes posaient leurs mains sur ses épaules. Il les attrapa par la tête et les fracassa l’une contre l’autre. Partit dans le couloir à fond de train. Il écrasa contre le mur un garde. Le mur était couvert de sang. Il sorti sans la rue, tua deux ou trois personne en passent…



Ainsi Otus s’évada de l’hôpital.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une place ou mourire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une place ou mourire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La grand-place de Mons le 16 décembre 07
» une phrase clé pour remettre les gens en place!! mais quelle phrase??
» Comment récupérer un peu de place sur votre disque dur
» Mise en place du Portail
» Garderie les petits amis de Gabriel (MAGOG) 2 place

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communauté Des Lapinous :: Partie RPG :: Le quartier Ouest :: Le quartier "moyen"-
Sauter vers: